Expression politique

Une tribune libre est ouverte à l’expression des groupes composant
le Conseil municipal. Elle n’engage que leurs auteurs.

Groupe Auby pour un nouvel élan

Chères Aubygeoises, Chers Aubygeois,

Certains aiment à passer leur temps à critiquer, tout, tout le temps, qu’importe le sujet. Si cela vient de la municipalité et encore plus de l’équipe majoritaire alors cela est évidemment une mauvaise idée, une mauvaise action.  
Pire, si un de nos concitoyens, par exemple, exprime sur les réseaux sociaux, une inquiétude ou pose une simple question, aussi pertinente soit-elle, ces personnes mettent tout en oeuvre pour faire de cette question, un sujet polémique en amplifiant le problème afin d’essayer encore et encore de décrédibiliser notre équipe.  Leur esprit partisan est pour eux bien plus important que l’interêt général de notre ville et de ses habitants.
Preuve en est, quand on découvre dans la presse, les frasques judiciaires de l’ancien maire, leur mentor, bizarrement, aucune réaction de leur part, silence radio !  Pourtant, l’image de notre ville en prend un sacré coup. Il suffit de lire les journaux locaux : « Auby : Freddy Kaczmarek placé en garde à vue dans l’enquête sur des soupçons de favoritisme », « Auby : quatre ans de prison et dix d’inéligibilité requis contre l’ancien maire Freddy Kaczmarek », etc…
Deux poids, deux mesures ! Et pourtant, quand la critique est constructive, dite avec bienveillance et qu’elle va dans le sens de l’interêt commun, alors cela peut-être positif et nous sommes tout à fait en capacité de la prendre en considération.
En tout état de cause, à l’aube des fêtes de fin d’année, nous espérons vous rencontrer sur le Marché de Noël les 9, 10 et 11 décembre prochains. Tout a été fait pour faire de ces 3 jours, un moment où le temps s’arrête et que la magie opère pour tout un chacun, que vous venez seul ou en famille.
Nous vous souhaitons de bonnes et agréables fêtes de fin d’année !

Groupe majoritaire "Auby pour un nouvel élan"

 

 

 Le Groupe Ensemble Naturellement

Depuis les fouilles archéologiques on sait que notre histoire a plus de 2000 ans. Certains voulaient raser l’ex café des sports face au PMU, nous l’avons rénové, nous avons conservé la porte du stade Collart, comme celle du stade Hauzeur. Nous avions conservé les caves de la ferme flamande pour aménager le parking de l’hôtel de ville.  Sans concertation, sans information elles ont été détruites Et voilà que l’on apprend par la presse qu’un bien communal a été rasé rue J Ferry. Le projet a été présenté par deux personnes non membres du conseil municipal mieux informées que les élus eux-mêmes. Là encore, pas de débat en commission, pas de présentation de projet, pas de concertation. La ferme a été démolie. Acte irréversible, pour toujours. Comble de l’ironie les acteurs qui posent devant les décombres se présentent comme des sauveurs du patrimoine. Pendant des années nous avions engagé le sauvetage du bâti agricole. Rachat et réhabilitation de la ferme Debreyne rue E. Dolet et de la ferme Meyresse rue V Hugo. Rien ne justifiait cette démolition. La datation du porche à 1748 faisait de cet édifice l’un des plus ancien de la commune.  C’est une faute impardonnable.

Le Groupe Ensemble Naturellement

 

 

Le Groupe minoritaire socialiste

Transparence et information sont plus que jamais deux maîtres mots en démocratie. Les élus sont sans cesse appelés à communiquer : avec la population, les médias, le personnel de leur collectivité, l’opposition. La communication municipale qui a un impact politique non négligeable est aujourd’hui une fonction reconnue dans la plupart des communes, même les plus petites. A l’heure où les élections connaissent des records d’abstention, un important effort de pédagogie doit être déployé pour accompagner la réussite des dispositifs de participation citoyenne notamment en ce qui concerne le cadre de vie, l’urbanisme, l’environnement, le développement local...
Les citoyens sont en attente d’informations de la part de leur mairie, autorité administrative la plus proche de leurs préoccupations, une tendance qui s’exprime aussi à l’égard des intercommunalités. Informer est une obligation légale, et en réaction à la méfiance suscitée par la succession des crises, la communication locale apparaît comme un terrain solide pour reconstruire la confiance avec des citoyens en perte de repères

 

Le Groupe minoritaire socialiste