Expression politique

Une tribune libre est ouverte à l’expression des groupes composant
le Conseil municipal. Elle n’engage que leurs auteurs.

Groupe Auby pour un nouvel élan

Le maire et l’équipe municipale se sont engagés à traduire leurs engagements politiques pour lesquels ils ont été élus par les Aubygeois en une stratégie de mandat.
Ce travail incontournable permet de faire le pont entre la démocratie et l’action publique. Il fixe ainsi le cap politique de la Ville pour le mandat 2020-2026. Alimenté par les besoins de la population et synthétisant la vision politique de la majorité en réponse aux enjeux de notre ville, cette stratégie de mandat fixera par ailleurs la feuille de route de l’administration municipale.
Ce document élaborait dès le début du mandat cadre les ambitions de notre équipe et permettra d’encadrer les orientations budgétaires pluriannuelles du mandat.
Il fera l’objet d’une mise en œuvre opérationnelle pendant tout le mandat et d’une évaluation annuelle lors d’un séminaire municipal qui lui sera dédié chaque année. La majorité municipale rendra compte annuellement de ses avancées tant devant le conseil municipal que devant les habitants via divers supports de communication.
À ceux qui aboient, les chiens aboient la caravane passe.                                                       
Pour le groupe Auby pour un nouvel élan

 

 

 Le Groupe Ensemble Naturellement

Ici comme ailleurs même constat : la vitesse excessive exaspère. Le choix aura été de mettre des bonshommes ou des crayons. Laissons la majorité assumer sa préférence au gadget plutôt qu’à la qualité urbaine ( il existe une charte de qualité urbaine , nous vous invitons à aller la consulter au service urbanisme ).
Notre choix s’était porté sur des feux tricolores, plus dissuasifs : sur la place, rue Ferrer et rue Gambetta au sortir de la cité du moulin.
A ce jour, nous ne savons rien des suites de ces projets, n’hésitez pas, demandez au maire.
On pourra se satisfaire de voir les aménagements rue JJ Rousseau faits comme nous l’avions programmé.
Nous avions projeté de renforcer la police municipale, d’affecter les locaux dans l’ex «studio Martin» face à la mairie et de les  doter de radars portatifs, moins gadgets, mais sûrement plus efficaces.
Enfin, en se rendant à la Ferme du temps jadis rue de Villandry, vous aurez remarqué que la demande pour la pose     de  plots et de zébras aura été très vite satisfaite. Vous êtes nombreux(ses) à réclamer ce genre d’intervention.
Alors n’hésitez pas vous savez maintenant que c’est possible, immédiatement.
Le Groupe Ensemble Naturellement

 

 

Le Groupe minoritaire socialiste

La crise nous a ramenés à l’essentiel et à notre commune humanité. Elle a confirmé que la santé était pour les Français une priorité et qu’ils avaient un attachement viscéral à l’État social de service public. La crise aura montré que nous ne sommes pas égaux face à la maladie. Dans la pénurie de médicaments, de masques ou de dispositifs médicaux, dans une recherche française à la peine dans la course aux vaccins, la pandémie nous aura fait toucher du doigt ce que la désindustrialisation veut dire et le prix à payer pour la perte de souveraineté . La pandémie aura ainsi montré les limites d’un pilotage des politiques de santé au prisme de la seule contrainte budgétaire ;  une logique marchande, et l’hôpital dans son entier dans une culture d’entreprise qui n’est pas celle du service public.
Le Groupe minoritaire socialiste